Les IDE dans les pays d’Europe centrale et orientale : une approche gravitationnelle

Auteur : MARIEM BRAHIM, KHALED GUESMI, FRÉDÉRIC TEULON

 2019

Volume Publication dans un prochain numéro de MI  Pages 1-13

Disponibilité : En stock

4,50 $

Description rapide

 Les IDE dans les pays d’Europe centrale et orientale : une approche gravitationnelle


RÉSUMÉ: Cet article s’intéresse aux déterminants des investissements directs étrangers (IDE) euro­péens dans les pays d’Europe Centrale et Orientale (PECO). Nous utilisons un modèle théorique permettant d’étudier les décisions des Firmes Multinationales. Deux estima­tions ont été effectuées : une coupe transver­sale sur la période (1996-2013) complétée par une méthode SURE (Seemingly Unrelated Regressions Method). Les variables macro­économiques retenues (distance, intensité technologique, taille du marché, risque pays…) ont un impact déterminant sur les flux d’IDE, mais avec des résultats diffé­renciés selon la méthode utilisée. Depuis le début des années 1990, l’attractivité des pays de l’Est est liée en grande partie aux perspectives ouvertes par leur adhésion à l’Union européenne, le choix de la méthode de privatisation des entreprises publiques a aussi joué un rôle. Pour les coûts salariaux les résultats obtenus sont plus ambigus : selon la coupe transversale l’impact est négatif et significatif, en revanche dans la méthode SURE, les résultats sont moins significatifs.


Mots-Clés : IDE, Modèle gravitationnel, Pays d'Europe centrale et Orientale (PECO), Stratégie des firmes multinationales, Transition économique


 


FDI in Central and Eastern Europe Countries: A Gravity Model


ABSTRACT: This paper explores the relationship between economic indicators and inward foreign direct investment (FDI) in the Central and Eastern Europe countries. We estimate a gravity model of FDI for ten countries cov­ering the period 1993-2013, employing the Seemingly Unrelated Regressions Method. The results indicate that European inward investments are driven by the value of GDPs and the geographical distance. We find that institution stability, control of corruption, government effectiveness, and private sector policies are important factors driving FDI. The market size, the risk, the technological intensity, the geographic proximity and the privatization method explain a great part of bilateral FDI to the applicant countries.


Keywords: Gravity model, FDI flows, Central and Eastern Europe countries (CEECs), Strategy of multinational firms, Transition economies


 


La IED en los países de Europa central y oriental: un enfoque gravitatorio


RESUMEN: Este documento explora la relación entre los indicadores económicos y la inversión extran­jera directa (IED) en los países de Europa Central y Oriental. Estimamos un modelo de gravedad de la IED para diez países que abarca el período 1993-2013, empleando el método de regresiones aparentemente no relacionadas. Los resultados indican que las inversiones hacia el interior de Europa están impulsadas por el valor de los PIB y la distan­cia geográfica. Encontramos que la estabili­dad institucional, el control de la corrupción, la eficacia del gobierno y las políticas del sector privado son factores importantes que impulsan la IED. El tamaño del mercado, el riesgo, la proximidad política y el método de privatización explican una gran cantidad de IED bilateral a los países candidatos


Palabras Clave: Flujos de IED, países de Europa central y oriental (PECO), estrategia de empresas multinacionales, economías en transición

 Les IDE dans les pays d’Europe centrale et orientale : une approche gravitationnelle

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

4,50 $
OU

Résumé

 Les IDE dans les pays d’Europe centrale et orientale : une approche gravitationnelle

RÉSUMÉ: Cet article s’intéresse aux déterminants des investissements directs étrangers (IDE) euro­péens dans les pays d’Europe Centrale et Orientale (PECO). Nous utilisons un modèle théorique permettant d’étudier les décisions des Firmes Multinationales. Deux estima­tions ont été effectuées : une coupe transver­sale sur la période (1996-2013) complétée par une méthode SURE (Seemingly Unrelated Regressions Method). Les variables macro­économiques retenues (distance, intensité technologique, taille du marché, risque pays…) ont un impact déterminant sur les flux d’IDE, mais avec des résultats diffé­renciés selon la méthode utilisée. Depuis le début des années 1990, l’attractivité des pays de l’Est est liée en grande partie aux perspectives ouvertes par leur adhésion à l’Union européenne, le choix de la méthode de privatisation des entreprises publiques a aussi joué un rôle. Pour les coûts salariaux les résultats obtenus sont plus ambigus : selon la coupe transversale l’impact est négatif et significatif, en revanche dans la méthode SURE, les résultats sont moins significatifs.

Mots-Clés : IDE, Modèle gravitationnel, Pays d'Europe centrale et Orientale (PECO), Stratégie des firmes multinationales, Transition économique

 

FDI in Central and Eastern Europe Countries: A Gravity Model

ABSTRACT: This paper explores the relationship between economic indicators and inward foreign direct investment (FDI) in the Central and Eastern Europe countries. We estimate a gravity model of FDI for ten countries cov­ering the period 1993-2013, employing the Seemingly Unrelated Regressions Method. The results indicate that European inward investments are driven by the value of GDPs and the geographical distance. We find that institution stability, control of corruption, government effectiveness, and private sector policies are important factors driving FDI. The market size, the risk, the technological intensity, the geographic proximity and the privatization method explain a great part of bilateral FDI to the applicant countries.

Keywords: Gravity model, FDI flows, Central and Eastern Europe countries (CEECs), Strategy of multinational firms, Transition economies

 

La IED en los países de Europa central y oriental: un enfoque gravitatorio

RESUMEN: Este documento explora la relación entre los indicadores económicos y la inversión extran­jera directa (IED) en los países de Europa Central y Oriental. Estimamos un modelo de gravedad de la IED para diez países que abarca el período 1993-2013, empleando el método de regresiones aparentemente no relacionadas. Los resultados indican que las inversiones hacia el interior de Europa están impulsadas por el valor de los PIB y la distan­cia geográfica. Encontramos que la estabili­dad institucional, el control de la corrupción, la eficacia del gobierno y las políticas del sector privado son factores importantes que impulsan la IED. El tamaño del mercado, el riesgo, la proximidad política y el método de privatización explican una gran cantidad de IED bilateral a los países candidatos

Palabras Clave: Flujos de IED, países de Europa central y oriental (PECO), estrategia de empresas multinacionales, economías en transición

Informations complémentaires

Auteur(s) MARIEM BRAHIM, KHALED GUESMI, FRÉDÉRIC TEULON
Numéro Non
Pages 1-13
Année de publication 2019
Volume Publication dans un prochain numéro de MI
Season Non
S'inscrire à l'infolettre
-->