Programme d'ajustement structurel et transition de l'État au Cameroun (texte en français)

Auteur : Gauthier Bernard

Date de parution : Hiver 1997

Volume 1 - Numéro 2 - Pages De -43 à 0

Disponibilité : En stock

0,00 $

Description rapide

Cette étude examine la transformation du rôle de l'État au Cameroun à la suite de l'implantation d'un Programme d'ajustement structurel (PAS) et elle dégage les facteurs qui expliquent que le secteur privé tarde à réagir. À partir des données d'enquêtes conduites auprès d'entreprises manufacturières, elle fait ressortir les contraintes au développement et à la croissance du secteur privé. Ces contraintes sont principalement associées à des éléments propres au secteur public, en particulier le cadre réglementaire, la corruption et l'état des infrastructures qui ont pour effet d'accroître singulièrement les coûts de transaction. Se situant dans une perspective néo-institutionnelle du rôle de l'État dans la croissance, l'auteur identifie les trois grands défis qui se posent à l'État durant la phase de transition : accroître la légitimité des institutions, rétablir l'équité des mécanismes d'action collective, favoriser le développement du capital humain.
0,00 $
OU

Programme d'ajustement structurel et transition de l'État au Cameroun (texte en français)

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

Résumé

Cette étude examine la transformation du rôle de l'État au Cameroun à la suite de l'implantation d'un Programme d'ajustement structurel (PAS) et elle dégage les facteurs qui expliquent que le secteur privé tarde à réagir. À partir des données d'enquêtes conduites auprès d'entreprises manufacturières, elle fait ressortir les contraintes au développement et à la croissance du secteur privé. Ces contraintes sont principalement associées à des éléments propres au secteur public, en particulier le cadre réglementaire, la corruption et l'état des infrastructures qui ont pour effet d'accroître singulièrement les coûts de transaction. Se situant dans une perspective néo-institutionnelle du rôle de l'État dans la croissance, l'auteur identifie les trois grands défis qui se posent à l'État durant la phase de transition : accroître la légitimité des institutions, rétablir l'équité des mécanismes d'action collective, favoriser le développement du capital humain.

Informations complémentaires

Auteur(s) Gauthier Bernard
Numéro 2
Pages De -43 à 0
Année de publication 1997
Volume 1
Season Hiver
S'inscrire à l'infolettre
-->