Stratégie et contrôle de l'information dans les PME. Pour un élargissement du concept d'entreprise afin de mieux appréhender la stratégie des PME dynamiques (texte en français)

Auteur : Pierre-Andre Julien

Date de parution : Hiver 1998

Volume 2 - Numéro 2 - Pages De -51 à 0

Disponibilité : En stock

0,00 $

Description rapide

À l'encontre de la théorie économique traditionnelle qui considère les firmes comme des organisations individuelles, systématiquement en concurrence les unes avec les autres, de nouvelles analyses montrent plutôt qu'elles coopèrent souvent entre elles dans diverses formes de réseaux tout en cherchant à améliorer leur part de marché au détriment d'autres firmes et même, dans une certaine mesure, au détriment de certains membres du réseau. Ce qui veut dire qu'il n'est pas possible de comprendre la stratégie des firmes, notamment celle des PME, sans tenir compte de ces réseaux et ainsi de l'intercommunication entre plusieurs acteurs leur permettant de mieux faire face à l'incertitude inhérente à l'économie. En particulier, l'échange d'informations « riches » ou pré-compétitives dans ces réseaux permet aux PME les plus dynamiques de parfaire leur stratégie et d'aménager leur environnement de manière à pouvoir se soustraire à l'obligation d'être toujours à l'affût. Cet aménagement permet de filtrer l'information nécessaire à la stratégie pour mieux réaliser les investissements et ainsi saisir les occasions particulièrement rentables.En d'autres mots, les petites entreprises ne sont pas seules. Elles peuvent compenser leur manque de ressources très spécialisées par le recours aux réseaux dans des transactions hors marché, ce qui exige certes beaucoup de temps, mais en revanche leur fournit des informations riches et abondantes sur les possibilités et les ressources disponibles et, surtout stimule l'investissement en suscitant l'enthousiasme parmi les membres.
0,00 $
OU

Stratégie et contrôle de l'information dans les PME. Pour un élargissement du concept d'entreprise afin de mieux appréhender la stratégie des PME dynamiques (texte en français)

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

Résumé

À l'encontre de la théorie économique traditionnelle qui considère les firmes comme des organisations individuelles, systématiquement en concurrence les unes avec les autres, de nouvelles analyses montrent plutôt qu'elles coopèrent souvent entre elles dans diverses formes de réseaux tout en cherchant à améliorer leur part de marché au détriment d'autres firmes et même, dans une certaine mesure, au détriment de certains membres du réseau. Ce qui veut dire qu'il n'est pas possible de comprendre la stratégie des firmes, notamment celle des PME, sans tenir compte de ces réseaux et ainsi de l'intercommunication entre plusieurs acteurs leur permettant de mieux faire face à l'incertitude inhérente à l'économie. En particulier, l'échange d'informations « riches » ou pré-compétitives dans ces réseaux permet aux PME les plus dynamiques de parfaire leur stratégie et d'aménager leur environnement de manière à pouvoir se soustraire à l'obligation d'être toujours à l'affût. Cet aménagement permet de filtrer l'information nécessaire à la stratégie pour mieux réaliser les investissements et ainsi saisir les occasions particulièrement rentables.En d'autres mots, les petites entreprises ne sont pas seules. Elles peuvent compenser leur manque de ressources très spécialisées par le recours aux réseaux dans des transactions hors marché, ce qui exige certes beaucoup de temps, mais en revanche leur fournit des informations riches et abondantes sur les possibilités et les ressources disponibles et, surtout stimule l'investissement en suscitant l'enthousiasme parmi les membres.

Informations complémentaires

Auteur(s) Pierre-Andre Julien
Numéro 2
Pages De -51 à 0
Année de publication 1998
Volume 2
Season Hiver
S'inscrire à l'infolettre
-->