Caractéristiques personnelles et compétences en tant que corrélats de l'ajustement temporaire interculturel chez les Américains et les Canadiens qui séjournent en Irlande (texte en anglais)

Auteur : Flynn Mary

Date de parution : Hiver 2003

Volume 7 - Numéro 2 - Pages De -31 à 0

Disponibilité : En stock

2,00 $

Description rapide

En nous référant aux données colligées à la suite d'un sondage postal mené auprès d'expatriés américains et canadiens en Irlande et suivant l'argument établi selon lequel l'adaptation transitionnelle des expatriés constitue un construct à plusieurs facettes comprenant l'adaptation au travail, l'adaptation générale, l'adaptation sur le plan des interactions et l'adaptation globale, nous avons voulu évaluer dans quelle mesure les caractéristiques et compétences personnelles permettent de prédire le degré d'adaptation des personnes en affectation à l'étranger dans ces différents aspects de leur vie. Nous avons constaté que le sexe, la situation de famille, l'âge et l'éducation ne sont pas des critères statistiquement significatifs; par contre, il est possible d'établir une corrélation plus marquée entre les compétences personnelles et le niveau perçu d'adaptation. L'aptitude à l'empathie, les habiletés de réduction du stress et les compétences en relations humaines ont une forte corrélation positive avec toutes les facettes de l'adaptation transitionnelle. Il en est de même des aptitudes de communications interculturelles. Un lien positif a aussi pu être établi entre l'extroversion et toutes les facettes de l'adaptation, sauf que ce lien était statistiquement significatif en ce qui concerne l'adaptation générale et l'adaptation au chapitre des interactions, mais ne l'était pas en ce qui touche l'adaptation au travail. Bref, notre analyse confirme qu'il est justifié de présenter l'adaptation interculturelle comme un construct à multiples facettes et vient appuyer la supposition générale selon laquelle les compétences et aptitudes personnelles (aptitude à l'empathie, aptitudes de communications interculturelles, compétences en relations humaines et extroversion) sont des facteurs individuels qui jouent un rôle dans toutes les facettes de l'adaptation transitionnelle des expatriés de façon plus significative que les caractéristiques démographiques telles que le sexe, la situation de famille, l'âge et l'instruction. Enfin, nous exposons un certains nombre d'implications pour la sélection et la formation interculturelle, lesquelles représentent des principes fondamentaux en matière de gestion des ressources humaines internationales.
2,00 $
OU

Caractéristiques personnelles et compétences en tant que corrélats de l'ajustement temporaire interculturel chez les Américains et les Canadiens qui séjournent en Irlande (texte en anglais)

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

Résumé

En nous référant aux données colligées à la suite d'un sondage postal mené auprès d'expatriés américains et canadiens en Irlande et suivant l'argument établi selon lequel l'adaptation transitionnelle des expatriés constitue un construct à plusieurs facettes comprenant l'adaptation au travail, l'adaptation générale, l'adaptation sur le plan des interactions et l'adaptation globale, nous avons voulu évaluer dans quelle mesure les caractéristiques et compétences personnelles permettent de prédire le degré d'adaptation des personnes en affectation à l'étranger dans ces différents aspects de leur vie. Nous avons constaté que le sexe, la situation de famille, l'âge et l'éducation ne sont pas des critères statistiquement significatifs; par contre, il est possible d'établir une corrélation plus marquée entre les compétences personnelles et le niveau perçu d'adaptation. L'aptitude à l'empathie, les habiletés de réduction du stress et les compétences en relations humaines ont une forte corrélation positive avec toutes les facettes de l'adaptation transitionnelle. Il en est de même des aptitudes de communications interculturelles. Un lien positif a aussi pu être établi entre l'extroversion et toutes les facettes de l'adaptation, sauf que ce lien était statistiquement significatif en ce qui concerne l'adaptation générale et l'adaptation au chapitre des interactions, mais ne l'était pas en ce qui touche l'adaptation au travail. Bref, notre analyse confirme qu'il est justifié de présenter l'adaptation interculturelle comme un construct à multiples facettes et vient appuyer la supposition générale selon laquelle les compétences et aptitudes personnelles (aptitude à l'empathie, aptitudes de communications interculturelles, compétences en relations humaines et extroversion) sont des facteurs individuels qui jouent un rôle dans toutes les facettes de l'adaptation transitionnelle des expatriés de façon plus significative que les caractéristiques démographiques telles que le sexe, la situation de famille, l'âge et l'instruction. Enfin, nous exposons un certains nombre d'implications pour la sélection et la formation interculturelle, lesquelles représentent des principes fondamentaux en matière de gestion des ressources humaines internationales.

Informations complémentaires

Auteur(s) Flynn Mary
Numéro 2
Pages De -31 à 0
Année de publication 2003
Volume 7
Season Hiver
S'inscrire à l'infolettre
-->