Une approche multiparadigmatique du management vietnamien (texte en français)

Auteur : Venard Bertrand

Date de parution : Hiver 2000

Volume 4 - Numéro 2 - Pages De -1 à 0

Disponibilité : En stock

2,00 $

Description rapide

Depuis le milieu des années 80, la transition économique a touché près d'un tiers de la population mondiale. Après plus de dix années d'expériences diverses, il est apparu que la transition pouvait prendre plusieurs formes. Le changement économique dans un pays donné ne sera pas inscrit dans un mouvement linéaire mimétique des transformations opérées dans d'autres pays. Loin de toute vision déterministe, certains auteurs ont reconnu des possibilités de variations dans la transition, sous l'effet par exemple d'une forte inertie structurelle, propre à chaque pays. La question se pose alors de mettre en évidence des facteurs d'originalité spécifiques à un pays, tel le Vietnam, pouvant constituer des freins à la transition. Notre hypothèse est que des facteurs d'inertie peuvent être isolés au plan de la culture nationale, et du cadre institutionnel et idéologique. Cette approche multiparadigmatique nous semble permettre de bien décrire certaines caractéristiques du management à la vietnamienne. Il faut souligner que notre étude est purement exploratoire, notre méthodologie reposant sur l'étude de six cas d'entreprises.
2,00 $
OU

Une approche multiparadigmatique du management vietnamien (texte en français)

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

Résumé

Depuis le milieu des années 80, la transition économique a touché près d'un tiers de la population mondiale. Après plus de dix années d'expériences diverses, il est apparu que la transition pouvait prendre plusieurs formes. Le changement économique dans un pays donné ne sera pas inscrit dans un mouvement linéaire mimétique des transformations opérées dans d'autres pays. Loin de toute vision déterministe, certains auteurs ont reconnu des possibilités de variations dans la transition, sous l'effet par exemple d'une forte inertie structurelle, propre à chaque pays. La question se pose alors de mettre en évidence des facteurs d'originalité spécifiques à un pays, tel le Vietnam, pouvant constituer des freins à la transition. Notre hypothèse est que des facteurs d'inertie peuvent être isolés au plan de la culture nationale, et du cadre institutionnel et idéologique. Cette approche multiparadigmatique nous semble permettre de bien décrire certaines caractéristiques du management à la vietnamienne. Il faut souligner que notre étude est purement exploratoire, notre méthodologie reposant sur l'étude de six cas d'entreprises.

Informations complémentaires

Auteur(s) Venard Bertrand
Numéro 2
Pages De -1 à 0
Année de publication 2000
Volume 4
Season Hiver
S'inscrire à l'infolettre
-->