Le contrat psychologique et l'engagement organisationnel : une exploration empirique (texte en français)

Auteur : Lemire Louise

Date de parution : Été 2003

Volume 7 - Numéro 4 - Pages De 1 à 0

Disponibilité : En stock

0,00 $

Description rapide

L'objectif de cette recherche est d'expliciter, à travers une démarche d'analyse quantitative comparée, les effets de la violation du contrat psychologique sur l'engagement organisationnel individuel dans une organisation publique fédérale canadienne et une firme privée situées au Québec, à la lumière des caractéristiques individuelles, organisationnelles et situationnelles. En simplifiant les résultats présentés dans les pages suivantes, retenons que la différence significative entre l'organisation publique et la firme privée en ce qui concerne la violation du contrat psychologique est faible (p <_ 0,05). Les résultats des régressions multivariées suggèrent que la violation du contrat psychologique explique une partie importante de la variance de l'engagement organisationnel de types affectif et moral, tout autant qu'ils suggèrent que des variables individuelles comme certaines ancres de carrière, l'orientation de carrière et le locus de contrôle exercent le plus d'influence sur l'engagement organisationnel. Par contre, eu égard au type d'engagement organisationnel et aux caractéristiques organisationnelles et individuelles, certains résultats de cette recherche sont contraires à ceux de recherches empiriques qui insistent sur la dimension bureaucratique, au sens péjoratif du terme, des organisations publiques. L'importance de la contribution des caractéristiques individuelles, organisationnelles et situationnelles est confirmée par les régressions hiérarchiques alors que le pouvoir explicatif de la violation du contrat psychologique devient quasi inexistant. Les données empiriques originales de cette recherche ont été construites à l'hiver 2001, au moyen d'un questionnaire fermé de 204 questions auprès d'un échantillon de 807 individus dans deux organisations complexes, nommément une organisation publique fédérale canadienne (357 fonctionnaires) et une firme privée québécoise (450 employés). Trois cent dix-neuf (319) questionnaires ont été retournés et jugés utilisables, pour un taux de réponse de 39,5 % (319 répondants sur 807 questionnaires distribués).
0,00 $
OU

Le contrat psychologique et l'engagement organisationnel : une exploration empirique (texte en français)

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

Résumé

L'objectif de cette recherche est d'expliciter, à travers une démarche d'analyse quantitative comparée, les effets de la violation du contrat psychologique sur l'engagement organisationnel individuel dans une organisation publique fédérale canadienne et une firme privée situées au Québec, à la lumière des caractéristiques individuelles, organisationnelles et situationnelles. En simplifiant les résultats présentés dans les pages suivantes, retenons que la différence significative entre l'organisation publique et la firme privée en ce qui concerne la violation du contrat psychologique est faible (p <_ 0,05). Les résultats des régressions multivariées suggèrent que la violation du contrat psychologique explique une partie importante de la variance de l'engagement organisationnel de types affectif et moral, tout autant qu'ils suggèrent que des variables individuelles comme certaines ancres de carrière, l'orientation de carrière et le locus de contrôle exercent le plus d'influence sur l'engagement organisationnel. Par contre, eu égard au type d'engagement organisationnel et aux caractéristiques organisationnelles et individuelles, certains résultats de cette recherche sont contraires à ceux de recherches empiriques qui insistent sur la dimension bureaucratique, au sens péjoratif du terme, des organisations publiques. L'importance de la contribution des caractéristiques individuelles, organisationnelles et situationnelles est confirmée par les régressions hiérarchiques alors que le pouvoir explicatif de la violation du contrat psychologique devient quasi inexistant. Les données empiriques originales de cette recherche ont été construites à l'hiver 2001, au moyen d'un questionnaire fermé de 204 questions auprès d'un échantillon de 807 individus dans deux organisations complexes, nommément une organisation publique fédérale canadienne (357 fonctionnaires) et une firme privée québécoise (450 employés). Trois cent dix-neuf (319) questionnaires ont été retournés et jugés utilisables, pour un taux de réponse de 39,5 % (319 répondants sur 807 questionnaires distribués).

Informations complémentaires

Auteur(s) Lemire Louise
Numéro 4
Pages De 1 à 0
Année de publication 2003
Volume 7
Season Été
S'inscrire à l'infolettre
-->
[profiler]
Memory usage: real: 15990784, emalloc: 15401696
Code ProfilerTimeCntEmallocRealMem