Gouvernement par la privatisation et investisseurs stratégiques : le cas de l'industrie des télécommunications (texte en anglais)

Auteur : Molz Rick

Date de parution : Automne 1999

Volume 4 - Numéro 1 - Pages De -31 à 0

Disponibilité : En stock

0,00 $

Description rapide

L'industrie des communications et autres industries utilisatrices de réseaux sont actuellement en pleine transformation. Les principaux moteurs de cette transformation sont les avancées dans les technologies de l'information et des communications, et la privatisation. Un trait majeur du phénomène est la mondialisation accélérée dont témoignent les investissements transfrontaliers et les alliances qui se concluent entre les fournisseurs en télécommunications dans les pays développés et en développement. Parmi les agents de transformation figurent les gouvernements, la grande entreprise, et le capital. Les auteurs, utilisant une approche de gouvernement d'entreprise, élaborent ce processus comme une transformation de propriété à l'échelle de l'entreprise. La privatisation, demandent-ils, est-elle dotée d'une structure de capital social capable de favoriser à la fois l'atteinte des objectifs des propriétaires et le développement du potentiel de l'entreprise? Ils en dégagent un cadre conceptuel pour évaluer les transactions de privatisation, et appliquent l'instrument d'échelle à un échantillon de transactions en télécommunications, dans six pays en développement et en transition.
0,00 $
OU

Gouvernement par la privatisation et investisseurs stratégiques : le cas de l'industrie des télécommunications (texte en anglais)

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

Résumé

L'industrie des communications et autres industries utilisatrices de réseaux sont actuellement en pleine transformation. Les principaux moteurs de cette transformation sont les avancées dans les technologies de l'information et des communications, et la privatisation. Un trait majeur du phénomène est la mondialisation accélérée dont témoignent les investissements transfrontaliers et les alliances qui se concluent entre les fournisseurs en télécommunications dans les pays développés et en développement. Parmi les agents de transformation figurent les gouvernements, la grande entreprise, et le capital. Les auteurs, utilisant une approche de gouvernement d'entreprise, élaborent ce processus comme une transformation de propriété à l'échelle de l'entreprise. La privatisation, demandent-ils, est-elle dotée d'une structure de capital social capable de favoriser à la fois l'atteinte des objectifs des propriétaires et le développement du potentiel de l'entreprise? Ils en dégagent un cadre conceptuel pour évaluer les transactions de privatisation, et appliquent l'instrument d'échelle à un échantillon de transactions en télécommunications, dans six pays en développement et en transition.

Informations complémentaires

Auteur(s) Molz Rick
Numéro 1
Pages De -31 à 0
Année de publication 1999
Volume 4
Season Automne
S'inscrire à l'infolettre
-->
[profiler]
Memory usage: real: 15990784, emalloc: 15386328
Code ProfilerTimeCntEmallocRealMem