Privatisation et gouvernement d'entreprise dans les pays en transition : succès sur le plan quantitatif et échec sur le plan qualitatif (texte en anglais)

Auteur : Andreff Wladimir

Date de parution : Automne 1999

Volume 4 - Numéro 1 - Pages De -11 à 0

Disponibilité : En stock

0,00 $

Description rapide

Sur le plan quantitatif, les privatisations ont été concluantes dans les pays en transition. Sur le plan qualitatif, toutefois, les résultats sont moins évidents. L'auteur analyse ici deux défaillances: la faiblesse de la structure de gouvernement et la présence résiduelle de la propriété d'État, dans les entreprises privatisées. Toutes deux soulèvent des doutes sur l'entente que l'on espérait entre mandant et mandataire. Les résultats obtenus avec des méthodes non standards de privatisation suggèrent l'emploi d'une autre forme d'analyse économique qui serve durant la deuxième étape de la privatisation, quand la rapidité importe moins que les questions de gouvernement d'entreprise. L'approche suggérée ici s'intéresse aux coalitions entre les actionnaires et les parties intéressées, aux conseils d'administration imbriqués, aux fusions et fusions par absorption, ainsi qu'à l'accès illégal à la propriété privée.
0,00 $
OU

Privatisation et gouvernement d'entreprise dans les pays en transition : succès sur le plan quantitatif et échec sur le plan qualitatif (texte en anglais)

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

Résumé

Sur le plan quantitatif, les privatisations ont été concluantes dans les pays en transition. Sur le plan qualitatif, toutefois, les résultats sont moins évidents. L'auteur analyse ici deux défaillances: la faiblesse de la structure de gouvernement et la présence résiduelle de la propriété d'État, dans les entreprises privatisées. Toutes deux soulèvent des doutes sur l'entente que l'on espérait entre mandant et mandataire. Les résultats obtenus avec des méthodes non standards de privatisation suggèrent l'emploi d'une autre forme d'analyse économique qui serve durant la deuxième étape de la privatisation, quand la rapidité importe moins que les questions de gouvernement d'entreprise. L'approche suggérée ici s'intéresse aux coalitions entre les actionnaires et les parties intéressées, aux conseils d'administration imbriqués, aux fusions et fusions par absorption, ainsi qu'à l'accès illégal à la propriété privée.

Informations complémentaires

Auteur(s) Andreff Wladimir
Numéro 1
Pages De -11 à 0
Année de publication 1999
Volume 4
Season Automne
S'inscrire à l'infolettre
-->
[profiler]
Memory usage: real: 15990784, emalloc: 15383568
Code ProfilerTimeCntEmallocRealMem