L'apprentissage par l'échec : une logique de garbage can ?

Auteur : Cusin Julien

Date de parution : Automne 2007

Volume 12 - Numéro 1 - Pages De 55 à 5

Disponibilité : En stock

0,00 $

Description rapide

Selon la littérature, les échecs commerciaux ne devraient pas être dramatisés dès lors qu'ils constituent potentiellement des sources d'apprentissage. De même, l'idée est avancée qu'un échec sert souvent de stimulus pour déclencher un changement dans l'organisation. A ce titre, nous suggérons ici d'envisager l'évolution du comportement d'une entreprise à la suite d'une déconvenue comme le stade ultime de l'apprentissage par l'échec. Ce dernier se découpe effectivement en deux étapes successives : une phase de développement cognitif, suivie d'une phase de développement comportemental. En l'occurrence, nous montrons dans cet article que l'impact d'une déconvenue sur le comportement d'une organisation répond à une logique de garbage can.
0,00 $
OU

L'apprentissage par l'échec : une logique de garbage can ?

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

Résumé

Selon la littérature, les échecs commerciaux ne devraient pas être dramatisés dès lors qu'ils constituent potentiellement des sources d'apprentissage. De même, l'idée est avancée qu'un échec sert souvent de stimulus pour déclencher un changement dans l'organisation. A ce titre, nous suggérons ici d'envisager l'évolution du comportement d'une entreprise à la suite d'une déconvenue comme le stade ultime de l'apprentissage par l'échec. Ce dernier se découpe effectivement en deux étapes successives : une phase de développement cognitif, suivie d'une phase de développement comportemental. En l'occurrence, nous montrons dans cet article que l'impact d'une déconvenue sur le comportement d'une organisation répond à une logique de garbage can.

Informations complémentaires

Auteur(s) Cusin Julien
Numéro 1
Pages De 55 à 5
Année de publication 2007
Volume 12
Season Automne
S'inscrire à l'infolettre
-->