La survie des coentreprises d'internationalisation dans les pays émergents : quel est l'impact du risque-pays? (texte en français)

Auteur : Meschi Pierre-Xavier

Date de parution : Hiver 2005

Volume 9 - Numéro 2 - Pages De 37 à 50

Disponibilité : En stock

0,00 $

Description rapide

L'objectif de cet article est de s'intéresser aux coentreprises d'internationalisation formées dans des pays émergents. Il s'agit ici plus précisément d'étudier leur taux de survie et de le relier aux variations du risque-pays des pays émergents en cause. Cette analyse de survie a été réalisée à partir d'un échantillon de 201 coentreprises d'internationalisation, formées au cours de l'année 1996 par des partenaires étrangers issus de l'Union européenne et des partenaires locaux appartenant à différents pays émergents (principalement des pays d'Amérique latine, d'Asie et d'Europe de l'Est). Cette analyse de survie a été couplée à une analyse log-logistique de l'impact de différentes variables du risque-pays sur le taux de risque (hazard rate) de ces coentreprises. En matière de survie des coentreprises d'internationalisation formées dans des pays émergents, une évolution temporelle a été observée tant pour leur taux de disparition (l'évolution en simple U inversé) que pour leur taux de risque (l'évolution curvilinéaire avec un effet « lune de miel »). En ce qui concerne l'impact du risque-pays, les résultats obtenus apportent une validation partielle de cet impact : la relation entre le risque-pays et la survie des coentreprises est attestée empiriquement mais uniquement lorsque le pays émergent en question connaît une dégradation de son risque au cours du temps. La relation entre ces deux variables est discontinue.
0,00 $
OU

La survie des coentreprises d'internationalisation dans les pays émergents : quel est l'impact du risque-pays? (texte en français)

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

Résumé

L'objectif de cet article est de s'intéresser aux coentreprises d'internationalisation formées dans des pays émergents. Il s'agit ici plus précisément d'étudier leur taux de survie et de le relier aux variations du risque-pays des pays émergents en cause. Cette analyse de survie a été réalisée à partir d'un échantillon de 201 coentreprises d'internationalisation, formées au cours de l'année 1996 par des partenaires étrangers issus de l'Union européenne et des partenaires locaux appartenant à différents pays émergents (principalement des pays d'Amérique latine, d'Asie et d'Europe de l'Est). Cette analyse de survie a été couplée à une analyse log-logistique de l'impact de différentes variables du risque-pays sur le taux de risque (hazard rate) de ces coentreprises. En matière de survie des coentreprises d'internationalisation formées dans des pays émergents, une évolution temporelle a été observée tant pour leur taux de disparition (l'évolution en simple U inversé) que pour leur taux de risque (l'évolution curvilinéaire avec un effet « lune de miel »). En ce qui concerne l'impact du risque-pays, les résultats obtenus apportent une validation partielle de cet impact : la relation entre le risque-pays et la survie des coentreprises est attestée empiriquement mais uniquement lorsque le pays émergent en question connaît une dégradation de son risque au cours du temps. La relation entre ces deux variables est discontinue.

Informations complémentaires

Auteur(s) Meschi Pierre-Xavier
Numéro 2
Pages De 37 à 50
Année de publication 2005
Volume 9
Season Hiver
S'inscrire à l'infolettre
-->